Le portail SelfCare et les points de vente GO ne seront pas disponibles du 22.06.2024 à 16h00 au 23.06.2024 à 14h00.

Conseils sur les péages GO

  • Informez-vous en temps opportun avant le trajet sur l’obligation de règlement des frais de péage en Autriche ainsi que sur la manipulation et le fonctionnement de la GO-Box.
  • N’oubliez pas : L’obligation de régler les frais de péage s'applique dès que vous empruntez le réseau routier soumis à péage ! Des panneaux d'information indiquant l’obligation de régler les frais de péage sont placés aux accès des voies.
  • Découvrez la possibilité de payer les frais de péage ultérieurement (Payer le péage GO ultérieurement) :
    • dans un délai de 5 heures et 100 kilomètres dans un point de vente GO.
    • dans un délai de 96 heures par téléphone auprès du ASFINAG Service Center ou en ligne sur le portail SelfCare (en cas d’utilisation d'un nombre d’essieux/d'une catégorie trop faible ou en cas de caractéristiques tarifaires nécessitant un justificatif mal enregistrées).
  • Dans le pire des cas : Réglez les frais de péage de compensation dans les délais et de façon conforme. Vous éviterez ainsi une procédure de sanction administrative onéreuse. En cas de procédure administrative, l’autorité compétente pour votre dossier vous contacte. Elle est ensuite votre interlocuteur pour les questions relatives à la procédure.
  • En cas d’incertitudes, veuillez vous adresser au ASFINAG Service Center, joignable en permanence par téléphone au 0800 400 12 400 (gratuit depuis l’Autriche et l’Allemagne) ou au +43 1 955 1266.

Nous accordons de l’importance à votre demande. Les réclamations concernant les règlements des frais de péage de compensation sont étudiées avec soin. Le délai de paiement reste cependant applicable même en cas de réclamation.

Contrôle du péage

Gestion des services et contrôle, surveillance des péages, centre d'application

Nous contrôlons le respect de l’obligation de règlement des frais de péage.

Contrôle automatique

Le contrôle automatique est effectué par des caméras de contrôle, qui sont installées sur les routes, ou par des équipements de contrôle portatifs qui sont déplacés régulièrement. Ils surveillent le règlement des frais de péage sans perturber la circulation.

En cas de doute lors du contrôle automatique, une image du véhicule concerné est transférée et contrôlée dans la centrale de contrôle ASFINAG (centre d'application). Si le contrôle révèle que les frais de péage ont été réglés correctement, l’image est supprimée. Si les frais de péage n’ont pas été réglés correctement, l'autorité de surveillance des frais de péage est informée ou la personne enregistrée comme titulaire de l’immatriculation est invitée à régler des frais de péage de compensation par écrit.

Contrôle par l’autorité de surveillance des frais de péage

Le contrôle est assuré par l’autorité de surveillance des frais de péage : Il contrôle le respect de l'obligation de règlement des frais de péage sur des postes de contrôle du trafic ainsi que sur des aires de stationnement, mais aussi dans la circulation. L'autorité de surveillance des péages travaille en collaboration étroite avec le centre d'application.

Notre surveillance des péages

En déplacement pour plus de sécurité

Les employés de l’autorité de surveillance des péages d’ASFINAG (gestion des services et contrôle) font partie de la surveillance publique. Ils sont formés dans des centres de formation de l’exécutif de sécurité (police) et assermentés par les autorités administratives du district. Ils ont des cartes de service qu'ils présentent sur demande.

Environ 100 personnes sont en déplacement pour la surveillance des péages dans toute l’Autriche. Elles contrôlent les péages et sont également là pour donner des conseils, aider et informer (premiers secours, sécurisation en cas d'accident et d’embouteillage, règlement ultérieur des frais de péage, renseignements, etc.).

Compétences de l’autorité de surveillance des péages

Les employés de l'autorité de surveillance des péages doivent

  • arrêter les conducteurs par des signes clairement visibles ou audibles (par ex. par des feux bleus, un signal d'arrêt, un marquage lumineux à l’arrière du véhicule de contrôle) ;
  • déterminer l’identité du conducteur et du titulaire de l'immatriculation.
  • vérifier le véhicule, l’appareil embarqué (GO-Box) ou l’installation de la vignette, le tachygraphe, le compteur de distance et l’appareil de contrôle CE ;
  • demander et encaisser les frais de péage de compensation ;
  • empêcher le véhicule de poursuivre sa route par des mesures adaptées (par ex. avec des griffes ou en confisquant les papiers du véhicule) ;
  • mettre en place des mesures pour lancer une procédure de sanction administrative et prélever un dépôt de garantie provisoire pour les autorités.